"Pour moi, la pire des choses serait de vivre esclave.

On peut tout avoir : à manger, à boire. De quoi se vêtir, un toit où se loger :

Si on n'a pas la liberté, si on n'a pas la fierté, si on n'est pas indépendant, cela n'a ni goût, ni valeur"
                                                                  Ahmad Shah Massoud

Darah Afghanistan

99 rue Leguen de Kerangal 35200 Rennes

téléphone :02 99 50 41 43

darah.afghanistan@gmail.com

L'association

Darah Afghanistan œuvre depuis 1981 pour soutenir le peuple afghan et la reconstruction du pays grâce à l'éducation.

 

Enseignement primaire et secondaire
Depuis 2001, Darah-Afghanistan a construit 8 écoles dans la vallée d’Istalif, située à 50 kms au nord de Kaboul, la capitale. 2500 élèves sont scolarisés dans ces écoles de proximité qui vont du primaire au baccalauréat. Grâce à Darah, l’alphabétisation progresse, en particulier pour  les filles qui ont été privées d’instruction sous le régime des talibans de 1996 à 2001. Soutenir les écoles d'Istalif, c'est aussi retarder le mariage précoce des jeunes filles dès l’âge de 13 ans.

 

Enseignement supérieur
Depuis 2003, Darah-Afghanistan a créé un pôle d’enseignement et de recherche appliquée sur l’architecture de terre, au sein de l’Université Polytechnique de Kaboul. Aujourd’hui, 3 millions d’afghans n’ont pas de logements. Ce centre travaille sur des matériaux innovants conçus pour la reconstruction dans le respect de l’environnement. 
Le matériau terre représente la seule alternative pour un habitat sain, économique et écologique. Le centre emploie 10 salariés (architecte, ingénieurs, maçons et ouvriers qualifiés).  

Lettres d'information 

Les dernières actualités

14/01/2023 : Plus de 56 villes et 23 pays unis pour le droit des femmes afghanes

 

Samedi 14/01/2023, Darah Afghanistan a manifesté son soutien aux femmes afghanes en même temps que plus de 56 villes et 23 pays du monde entier grâce au Global Movement for Peace in Afghanistan. Nous étions une petite cinquantaine à avoir bravé la pluie pour faire entendre la voix des femmes afghanes. Et nous recommencerons tant que nos demandes, et celles des femmes afghanes ne seront pas entendues. 


Nous demandons : 

 

1. La levée des restrictions imposées aux femmes et aux filles et à ce que le respect et la protection des droits des femmes soient au centre de tous les pourparlers avec les taliban. 
Les femmes afghanes doivent pouvoir exercer leurs droits à l'éducation, à la liberté de mouvement, au travail, à l'autodétermination et à la sécurité. L'éducation est un droit fondamental pour tous. C'est pourquoi nous demandons l'ouverture immédiate des écoles secondaires et des lycées pour les filles et une mise en œuvre des cours avec le programme standard. En outre, les femmes devraient également avoir accès aux universités avec effet immédiat. 
 
2. Que des mesures soient prises pour enquêter et poursuivre les responsables de la persécution fondée sur le genre en Afghanistan devant les juridictions internationales et extraterritoriales appropriées. 
 
3. Que l'aide humanitaire soit contrôlée et que l'on s'assure que cette aide parvienne bien à la société civile qui en a besoin.
 
4. La fermeture du siège diplomatique des taliban à Doha afin de remédier aux injustices et aux politiques oppressives en cours envers les femmes et à la promotion de l'idéologie extrémiste que le régime n'a cessé de perpétuer.
L'établissement de ce bureau en 2013 avec l'approbation d'une institution mondiale et d'une grande puissance mondiale a servi de symbole de reconnaissance indirecte pour les taliban, leur permettant d'étendre leurs relations diplomatiques tout en niant les droits humains fondamentaux des individus et des communautés. La fermeture de ce bureau est nécessaire afin de mettre fin à ces actions néfastes et de protéger les droits et la dignité de toutes les personnes. 


5. Que la communauté internationale ne reconnaisse pas les taliban, car leur reconnaissance encouragerait d'autres groupes fondamentalistes et radicaux à défier la démocratie et les gouvernements démocratiques dans le monde, ce qui mettrait particulièrement en danger les femmes et les filles. Nous demandons, au vu de leurs récentes violations, des sanctions sévères incluant une interdiction de voyager et le refus d'établir des relations diplomatiques tant que les taliban ne rendront pas les écoles et les universités accessibles à tous.

 

Merci à toutes et tous pour votre soutien et votre engagement ! 

 

 Agissez, signez la pétition

http://www.change.org/letafghanwomenstudy  

Communique-de-presse DarahAfghanistan
200 ko
Communique-de-presse_DarahAfghanistan.pdf
Communique-de-presse GM4PiA
140 ko
Communique-de-presse_GM4PiA.pdf
1 2 3 4 5 6 7 8 L'association Actualité Actualité des actions Les actions en Afghanistan Les actions en France Les mots de Darah

14/01/2023 : Plus de 56 villes et 23 pays unis pour le droit des femmes afghanes

15/01/2023

14/01/2023 : Plus de 56 villes et 23 pays unis pour le droit des femmes afghanes

Samedi 14/01/2023, Darah Afghanistan a manifesté son soutien aux femmes afghanes en même temps que plus de 56 villes et 23 pays du monde entier grâce au Global Movement for Peace in Afghanistan. Nous étions une petite cinquantaine à avoir bravé la pluie pour faire entendre la voix des femmes afghanes. Et nous recommencerons tant que nos demandes, et celles des femmes afghanes ne seront pas entendues. 


Nous demandons : 

 

1. La levée des restrictions imposées aux femmes et aux filles et à ce que le respect et la protection des droits des femmes soient au centre de tous les pourparlers avec les taliban. 
Les femmes afghanes doivent pouvoir exercer leurs droits à l'éducation, à la liberté de mouvement, au travail, à l'autodétermination et à la sécurité. L'éducation est un droit fondamental pour tous. C'est pourquoi nous demandons l'ouverture immédiate des écoles secondaires et des lycées pour les filles et une mise en œuvre des cours avec le programme standard. En outre, les femmes devraient également avoir accès aux universités avec effet immédiat. 
 
2. Que des mesures soient prises pour enquêter et poursuivre les responsables de la persécution fondée sur le genre en Afghanistan devant les juridictions internationales et extraterritoriales appropriées. 
 
3. Que l'aide humanitaire soit contrôlée et que l'on s'assure que cette aide parvienne bien à la société civile qui en a besoin.
 
4. La fermeture du siège diplomatique des taliban à Doha afin de remédier aux injustices et aux politiques oppressives en cours envers les femmes et à la promotion de l'idéologie extrémiste que le régime n'a cessé de perpétuer.
L'établissement de ce bureau en 2013 avec l'approbation d'une institution mondiale et d'une grande puissance mondiale a servi de symbole de reconnaissance indirecte pour les taliban, leur permettant d'étendre leurs relations diplomatiques tout en niant les droits humains fondamentaux des individus et des communautés. La fermeture de ce bureau est nécessaire afin de mettre fin à ces actions néfastes et de protéger les droits et la dignité de toutes les personnes.
 
5. Que la communauté internationale ne reconnaisse pas les taliban, car leur reconnaissance encouragerait d'autres groupes fondamentalistes et radicaux à défier la démocratie et les gouvernements démocratiques dans le monde, ce qui mettrait particulièrement en danger les femmes et les filles. Nous demandons, au vu de leurs récentes violations, des sanctions sévères incluant une interdiction de voyager et le refus d'établir des relations diplomatiques tant que les taliban ne rendront pas les écoles et les universités accessibles à tous.

 

Merci à toutes et tous pour votre soutien et votre engagement ! 

 

⇓ Agissez, signez la pétition ⇓ 

 

#LetAfghanGirlLearn  #AllOrNone  #westandwithafghanwomen  #afghanwomenrights 

 

 

 

 

 

Intervention de Darah Afghanistan à Tours

15/01/2023

Intervention de Darah Afghanistan à Tours

Odile Froz, co-présidente de Darah Afghanistan s'est rendue à Tours jeudi 12 janvier 2023 pour intervenir à la suite de la projection du film Kaboullywood. Les acteurs du film, Reza Rajabi et Omid Rawendah étaient également présents. 

 

        

Manifestation mondiale en soutien aux femmes afghanes

07/01/2023

Manifestation mondiale en soutien aux femmes afghanes

Depuis août 2021, la situation des femmes en Afghanistan se dégrade tragiquement. En ce début d’année 2023, elles n’ont plus de droit, plus d’accès à l’éducation et la population afghane meure de faim.


Darah Afghansitan se joint au Global Movement for Women’s Right in Afghanistan. Ce seront plus de 45 villes du monde entier qui manifesteront samedi.


LES TALIBAN SOUHAITENT REDUIRE LES FEMMES AFGHANES AU SILENCE, PORTONS LEUR VOIX POUR QUE LE MONDE ENTIER LES ENTENDE !


Le "Global Movement for Peace in Afghanistan" se mobilise pour :
- Paix et justice en Afghanistan
- Droits des femmes en Afghanistan
- Sûreté et sécurité en Afghanistan
- Solidarité internationale avec l'Afghanistan
- Liberté pour tous les afghans en Afghanistan
- Protection de la liberté d'expression
- Protection des journalistes
- Une unité plus forte entre les Afghans
- Meilleure éducation en Afghanistan
- De meilleurs soins de santé en Afghanistan
- De meilleures infrastructures en Afghanistan