"Pour moi, la pire des choses serait de vivre esclave.

On peut tout avoir : à manger, à boire. De quoi se vêtir, un toit où se loger :

Si on n'a pas la liberté, si on n'a pas la fierté, si on n'est pas indépendant, cela n'a ni goût, ni valeur"
                                                                  Ahmad Shah Massoud

Darah Afghanistan

99 rue Leguen de Kerangal 35200 Rennes

téléphone :02 99 50 41 43

darah.afghanistan@gmail.com

Projet Architerre

"LA TERRE, SOURCE DE VIE"
« A l’origine, cette terre qui nous nourrit, qui nous permet de grandir et nous accueille pour l’éternité était aussi capable de nous loger.

Il faut plus d’une vie pour connaître ses vertus, mais aujourd’hui c’est bien la terre, le soleil et l’eau, qui constituent les trois matériaux essentiels à la vie, représentant 90% de l’énergie renouvelable dans le monde.

J’évoque ici l’intérêt de l’architecture de terre pour l’habitat et son adaptation à l’énergie solaire passive, qui est inépuisable. Ces matériaux de construction sont aussi essentiels à l’environnement qu’à la sauvegarde de notre planète.
Je travaille en France comme en Afghanistan, ces deux pays ont une culture constructive ancestrale en terre. En France, on redécouvre ce mode de construction, tandis que l’Afghanistan s’en détourne au profit de matériaux modernes, alors que réside dans son savoir-faire local une solution de reconstruction pour tous. »
Ashmat Froz, architecte dplg

Laboratoire de la mécanique des sols

 

 

 Université Polytechnique de Kaboul : Formation des architectes et des ingénieurs dans l'architecture de terre